Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Planète Nano - Bienvenue dans un monde Nano, un ''NanoWorld''
  • : Planète Nano - l'actualité en français des nanotechnologies
  • Contact

Recherche

Texte Libre

 


Je ne veux pas croire.
Je veux savoir !

Carl Sagan
Exobiologiste (1934 - 1996)



 

 

Archives

23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 09:12

Nous avons pu voir et rêver en voyant dans différents films et séries télévisées d'anticipation des médecins du futur ayant à leur disposition un "super pistolet à colle" qui referme les plaies instantanément. Nous n'aurons peut-être pas le skate volant de Marty McFly (Retour vers le Futur) mais nous aurons peut-être cette glue qui nous permettra de guérir plus vite à la place : une révolution médicale est en marche !

© laboratoire « Matière molle et chimie » (CNRS/ESPCI ParisTech)

© laboratoire « Matière molle et chimie » (CNRS/ESPCI ParisTech)

Une équipe française dirigée par Ludwik Leibler du laboratoire Matière Molle et Chimie (Unité Mixte de Recherche CNRS / ESPCI ParisTech) et Didier Letourneur du Laboratoire Recherche Vasculaire Translationnelle (INSERM/Universités Paris Diderot and Paris 13) a présenté ses travaux concernant une solution aqueuse révolutionnaire contenant des nano particules : elle permet de refermer des plaies profondes sans sutures et de réparer des organes. La démonstration a déjà été faîte sur des organismes vivants (rats) et le procédé fonctionne (photos ci-dessous). Les plaies refermées cicatrisent bien et les cicatrices préservent l'esthétique de la peau.

Et pour aller encore plus loin avec leur procédé, les chercheurs ont réussit à recoller les tissus mous d'un organe endommagé (foie, poumon, rate) et à coller une membrane biodégradable sur un cœur encore en train de battre. Les animaux qui ont été soignés avec cette nano colle ont survécu et le fonctionnement des organes n'a pas été altéré. Jusqu'à présent, ligaturer un organe mou était difficile car l'aiguille risquait de le déchirer.

Ce qui est le plus remarquable dans ce procédé, c'est sa simplicité d'utilisation. La solution contenant des nano particules de silice et d'oxyde de fer (que l'organisme peut métaboliser) est placée sur les surfaces à coller. En mettant les deux surfaces ainsi préparées en contact, de nombreuses connections moléculaires se forment : ce processus, ne prend que quelques secondes !

Allons-nous trouver prochainement cette nano colle en pharmacie ? Est-ce bientôt la fin des points de suture et du "look" créature de Frankenstein ?

© laboratoire « Matière molle et chimie » (CNRS/ESPCI ParisTech)

© laboratoire « Matière molle et chimie » (CNRS/ESPCI ParisTech)

Liens :
Vidéo : démonstration d'une plaie refermée (MP4 à télécharger)

Laboratoire Matière Molle et Chimie (lire - en français)

Laboratoire de recherche vasculaire translationnelle - (LVTS)
(lire - en français)

Publication scientifique dans la revue Angewandte Chemie (lire - en anglais)
Publication scientifique (PDF - en anglais)

Article Planète Nano sur la nano colle pour gels

Partager cet article

Repost 0
Publié par Viotti Philippe
commenter cet article

commentaires