Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Planète Nano - Bienvenue dans un monde Nano, un ''NanoWorld''
  • : Planète Nano - l'actualité en français des nanotechnologies
  • Contact

Recherche

Texte Libre

 


Je ne veux pas croire.
Je veux savoir !

Carl Sagan
Exobiologiste (1934 - 1996)



 

 

Archives

8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 12:11
Des scientifiques ajoutent deux nouvelles lettres à l'alphabet de l'ADN

La macromolécule d'ADN fait environ 2,5 nanomètres de diamètre. Elle fut découverte en 1953 par Francis Crick et James Watson qui reçurent le prix Nobel en 1962.

4 éléments composent l'ensemble des "programmes" du vivant sur notre planéte : Adénine, Cytosine, Guanine et Thymine pour les intimes.
En conservant les majuscules, vous obtenez l'alphabet du vivant : G A T C.
Pour vous en souvenir facilement, vous pouvez vous remémorer le film d'Andrew Niccol sorti en 1997 dont une partie du titre est composée uniquement avec cet alphabet : Bienvenue à GATTACA.
Ainsi chaque animal et chaque plante vivant sur notre Terre voit son code génétique écrit avec une succession de ces 4 "lettres" (elles sont liées par paire A-T et C-G).

Schéma simplifié de l'ADN

Schéma simplifié de l'ADN

Nous sommes le 7 Mai 2014, le Professeur Floyd E. Romesberget et son équipe de chercheurs du Scripps Research Institute (un prestigieux centre de recherche biomédical américain à but non lucratif employant plus de 3000 personnes) annonce avoir créé in vitro une bactérie qui inclut dans son code génétique deux nouvelles lettres à l'alphabet de son ADN.

Les bactéries sont bien vivantes et peuvent se répliquer plus ou moins normalement avec les éléments supplémentaires dans leur code génétique tant qu'on leur fourni ces éléments. Lorsque l'on cesse de leur fournir ces nouveaux composants dont le support artificiel pour ces deux nouvelles lettres (du triphosphate issu d'une micro algue), les bactéries semi-synthétiques reviennent au schéma classique des 2 paires A-T et C-G.
Les chercheurs montrent une fois de plus l'immense potentiel de l'ADN utilisé comme moyen de stocker l'information et viennent de créer une nouvelle voie pour les scientifiques qui étudieront et développeront ces nouveaux "super ADN".

Parmi les appplications déjà envisagées : des marqueurs d'authentification, de nouveaux nano matériaux, des bactéries productrices de diverses substances à la demande, ou encore accélérer la recherche pour de nouveaux médicaments et vaccins.

Credit image source : Synthorx

Credit image source : Synthorx

Liens :

Site du Scripps Research Institut (lire - en anglais)

Publication scientifique dans la revue Nature (lire - en anglais)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Viotti Philippe - dans Nano - Biotechnologie
commenter cet article

commentaires