Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Planète Nano - Bienvenue dans un monde Nano, un ''NanoWorld''
  • : Planète Nano - l'actualité en français des nanotechnologies
  • Contact

Recherche

Texte Libre

 


Je ne veux pas croire.
Je veux savoir !

Carl Sagan
Exobiologiste (1934 - 1996)



 

 

Archives

30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 22:26
Le graphène et ses applications en neurochirurgie

Dans le dernier rapport du Congrès des Neurochirurgiens (organisme américain), publié dans le journal officiel Neurosurgery (mai 2014), le graphène est présenté comme un futur allié de choix dans le traitement du cerveau humain. Que ce soit pour la prévention ou les soins, le graphène offre un grand potentiel dans le développement de nouveaux outils médicaux.

Traitement des cancers : les neurochirurgiens pensent l'utiliser pour obtenir une imagerie précise des tumeurs cérébrales. Des nanoparticules à base de graphène ont été étudiées pour leurs propriétés fluorescentes, photoacoustiques et de résonance magnétique. Les résultats obtenus lors d'essais in vivo sont prometteurs.

Suivi des patients : les nouvelles générations de capteurs et d'implants miniaturisés seront beaucoup plus précis et moins invasifs, réduisant la gêne pour le patient; le suivi de l'état de santé des personnes soignées sera amélioré. Les malades pourraient être reliés à de véritables mini laboratoires (labs on a chip ou "labos de la taille d'une puce électronique") qui feront des analyses en temps réel et indiqueront tout changement d'état physiologique au personnel soignant.
On pourrait également améliorer les sondes et les implants pour le traitement, par exemple, de l'épilepsie ou de la maladie de Parkinson.

Régénération des neurones : le graphène pourrait servir de support pour que l'on puisse aider l'organisme à fabriquer de nouveaux réseaux neuronaux dans des parties endommagées.

Interventions chirurgicales : ce matériau prometteur pourrait également fournir aux chirurgiens de nouveaux instruments plus solides et plus légers (et moins coûteux que le titane actuellement utilisé). On attend ainsi l'arrivée de nouveaux outils pour les chirurgies de la colonne vertébrale.


Toutefois, les applications concrètes vont mettre plusieurs années avant d'être opérationnelles. Et bien qu'ayant été montré comme bio-compatible, le graphène doit faire l'objet de nombreux tests. Il faut notamment évaluer les effets à long terme d'un implant constitué de graphène dans l'organisme.

Note sur le graphène : c'est un nano matériau constitué d'un maillage de carbone épais d'un seul atome. Il est reconnu pour sa solidité, sa souplesse et sa grande conductivité électrique. Nous n'avons encore découvert à ce jour qu'une petite partie de ses propriétés et les futures applications envisagées sont innombrables.
Ses découvreurs l'ont identifié en effeuillant du graphite avec un simple morceau de scotch sur lequel restait collé la feuille de graphène. Andre Geim et Konstantin Novoselov ont reçu le prix Nobel de physique en 2010 pour leur découverte.

Liens :
Publication dans le journal Neurosurgery (lecture complète gratuite - en anglais).
Site du Congrès des Neurochirurgiens (lire - en anglais).

Partager cet article

Repost 0
Publié par Viotti Philippe - dans Nano - Santé
commenter cet article

commentaires