Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Planète Nano - Bienvenue dans un monde Nano, un ''NanoWorld''
  • : Planète Nano - l'actualité en français des nanotechnologies
  • Contact

Recherche

Texte Libre

 


Je ne veux pas croire.
Je veux savoir !

Carl Sagan
Exobiologiste (1934 - 1996)



 

 

Archives

29 mai 2014 4 29 /05 /mai /2014 02:23

Julia Greer, Professeur à Caltech (California Institute of Technology), a récemment dévoilé de fascinantes et complexes architectures dont les éléments de base ne font que quelques milliardièmes de mètre.

Les nanos treillis de Julia Greer

Afin de mettre au point de nouveaux matériaux plus légers et plus résistants, capables de se déformer et de retrouver leur état initial sans dommages (voir la vidéo ci-après à 4mn35), Julia Greer et son groupe de recherche se sont attelés à la création de nano structures qui ressemblent à ce que nous faisons déjà à plus grande échelle (vous avez pensé Tour Eiffel ?).

Pour parvenir à créer de telles structures, les chercheurs utilisent la lithographie bi-photonique qui va, à l'instar d'une imprimante 3D, bâtir la structure de polymère au sein d'un support matriciel.
Après avoir retiré la matrice, il ne reste que le squelette de polymère sur lequel on va déposer des nano particules de métal (ou tout autre matériau utilisable comme la céramique).
Les bords sont ensuite coupés pour exposer le squelette de polymère à l'intérieur (la moëlle à l'intérieur de l'os en quelque sorte) qui sera dissout pour ne laisser que la structure métallique.

 

Les nanos treillis de Julia Greer

.

Les recherches menées à Caltech pourraient fournir aux ingénieurs de nouveaux matériaux aux propriétés préalablement définies selon la destination. Vous pourriez bientôt avoir entre les mains un morceau de métal qui aurait l'air ordinaire, mais il serait beaucoup plus léger car constitué d'air pour l'essentiel.

Les applications déjà envisagées concerneraient principalement des secteurs comme l'automobile et l'aéronautique qui ont besoin de grandes quantités de métal. Les avions seraient plus légers et moins coûteux à fabriquer et consommeraient moins de carburant. Les futures voitures électriques verraient leur batteries allégées et plus performantes.
Avec de tels matériaux, vous pourriez tenir dans la paume de votre main la quantité entière de métal nécessaire pour construire un pont comme le Golden Gate Bridge : même si cela peut sembler encore aujourd'hui exagéré, Julia Greer et son équipe sont convaincus que cela se réalisera dans un avenir proche. Enfin, les chercheurs ont imaginé se servir de ces structures comme support pour la culture cellulaire en 3 dimensions.

De grosses compagnies dont Google ont déjà manifesté leur intérêt pour ces recherches.

Selon le site Fast Company, Julia Greer a été classée parmi les 100 personnes les plus créatives de 2014.

Les nanos treillis de Julia Greer

.

Liens :

Site du California Institute of Technology (lire - en anglais)

Page du Groupe de recherche Greer (lire - en anglais)

Article de Fast Company sur Julia Greer (lire - en anglais)


Article en relation :
Déjà disponibles : des Imprimantes 3D à l'échelle du nanomètre

Présentation des nano treillis par Julia Greer (Solve For X)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Viotti Philippe - dans Nano - Matériaux
commenter cet article

commentaires