Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Planète Nano - Bienvenue dans un monde Nano, un ''NanoWorld''
  • : Planète Nano - l'actualité en français des nanotechnologies
  • Contact

Recherche

Texte Libre

 


Je ne veux pas croire.
Je veux savoir !

Carl Sagan
Exobiologiste (1934 - 1996)



 

 

Archives

7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 08:00
Medesis Pharma signe un contrat avec le CEA et s'implante à Montréal

Actualité chargée pour Medesis Pharma, société française de biotechnologie, implantée depuis 2003 à Baillargues (Hérault), non loin de Montpellier : elle a récemment déposé un brevet international conjointement avec le Commissariat à l'Energie Atomique et aux énergies alternatives (CEA).
Elle vient de signer un contrat avec ce dernier pour mettre sur le marché d'ici 3 ans un produit sous forme de spray oral qui devrait permettre de décontaminer une personne ayant été exposée à la radioactivité.

La société, à la pointe de la recherche nanotechnologique, a mis au point un procédé permettant d'éliminer de l'organisme des métaux toxiques ou radioactifs. La décorporation de radionucléides (ou radio isotopes) de plutonium sera leur priorité, dans un premier temps : accidents nucléaires du type Tchernobyl, exposition militaire ou civile (personnes vivant près des centrales nucléaires, actes terroristes). Puis ce sera au tour du césium et de l'uranium. En cas d'approvisionnement de sites sensibles dans le monde entier, la société pourrait engranger d'importants bénéfices.

Leurs recherches se tournent également vers la décorporation de métaux lourds en cas d'empoisonnement au plomb, au cadmium, au mercure, ou encore à l'arsenic. Leur produit pourra également servir à évacuer les radio isotopes utilisés pour certains types d'imagerie médicale.

Développement au Canada :
Avec sa filiale implantée à Montréal au sein de l'Institut Néomed, Medesis Pharma développe une autre nanotechnologie pour l'administration de métal à dose contrôlée dans l'organisme afin de soigner certaines pathologies. En utiilisant la microémulsion nanostructurée créée par Medesis Pharma, on évite d'injecter dans le corps du patient des doses toxiques de métal. "Seule la dose fait qu’une chose n’est pas un poison" déclairait Paracelse au XVIe siècle.

On pourra, par exemple, diffuser du lithium pour traiter, entre autres, les troubles bipolaires. Un autre marché mondial très important.

L'institut Néomed est un ensemble de laboratoires équipés de matériel dernier cri et accessibles à différentes start-up implantées sur site. Cela favorise également les projets collaboratifs entre ces entreprises innovantes.

Un avenir prometteur :
Medesis Pharma a déjà prévu de doubler ses effectifs dans un avenir proche. Elle a également entamé des travaux communs avec des équipes de recherche canadiennes.

On peut être encore étonné que les médias nationaux ne viennent pas mettre en avant l'émergence de ces jeunes pousses et montrer que la France peut être le vivier d'entreprises performantes et à la pointe du progrès.

Liens :

Publication sur le site de Medesis Pharma (lire - en anglais)
Site internet Neomed (Montréal) (lire - en français)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Viotti Philippe
commenter cet article

commentaires