Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Planète Nano - Bienvenue dans un monde Nano, un ''NanoWorld''
  • : Planète Nano - l'actualité en français des nanotechnologies
  • Contact

Recherche

Texte Libre

 


Je ne veux pas croire.
Je veux savoir !

Carl Sagan
Exobiologiste (1934 - 1996)



 

 

Archives

22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 12:56

La recherche contre le cancer fait de prodigieux progrès. Tout juste après l'annonce d'une rémission spectaculaire d'un cancer de la mœlle osseuse après injection massive de virus modifiés de la rougeole, une autre annonce prometteuse vient d'être publiée dans la revue Nano Letters par des chercheurs de l'ICFO, l'Institut des Sciences Photoniques (un Institut de recherche à but non lucratif installé dans des locaux de plus de 14.000m2 à Castelldefels près de Barcelone).
 

Une puce nano pour détecter les toutes premières cellules cancéreuses

Grâce à un nouveau "laboratoire sur une puce électronique" (lab-on-a-chip), les chercheurs ont été capables de détecter des marqueurs spécifiques (des protéines) qui circulent dans le sang. Ils signalent la présence de cellules cancéreuses au tout début de leur développement alors qu'elles sont encore très peu nombreuses.

Fonctionnement du dispositif :

On y dépose une goutte de sang qui va passer dans un réseau de micro-tubes. Le nano-lab va ensuite procéder à de multiples analyses. Les nano particules d'or déposées à la surface de la puce électronique et placées dans une configuration spécifique vont attirer les marqueurs protéiques du cancer.

En analysant des modifications de la propagation de la lumière provoquées par la présence de ces marqueurs (phénomène dit de "résonance plasmonique de surface"), le nano-lab va pouvoir déterminer la concentration de ces derniers dans le sang. Pour simplifer, les nano particules d'or se comportent comme des nano lentilles optiques.

Le médecin pourra déterminer en seulement quelques minutes si le patient risque ou non de développer un cancer.

 

Les avantages offerts par ce type de technologie seront décisifs dans la lutte contre la maladie :
- possibilité de faire un diagnostic rapide (quelques minutes) très précoce et de soigner le patient avec des traitements moins contraignants pour ce dernier et une efficacité accrue. Cela permettrait également de soigner les malades dans des pays en voie de développement grâce à des traitements moins coûteux.
- faibles coûts de fabrication (et espérons-le) faible prix à la vente.
- possibilité d'équiper rapidement de nombreux hôpitaux et laboratoires.

 

Liens:

Publication scientifique sur le site Nano Letters ( lire - en anglais)

Site de l'ICFO (lire - en anglais)

Publication scientifique sur le traitement viral contre le cancer (lire - en anglais)

Présentation du groupe de recherche en plasmonique par Romain Quidant (ICFO)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Viotti Philippe - dans Nano - Santé
commenter cet article

commentaires