Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Planète Nano - Bienvenue dans un monde Nano, un ''NanoWorld''
  • : Planète Nano - l'actualité en français des nanotechnologies
  • Contact

Recherche

Texte Libre

 


Je ne veux pas croire.
Je veux savoir !

Carl Sagan
Exobiologiste (1934 - 1996)



 

 

23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 02:26

L'aérographite :

Créé et présenté au public pour la première fois en 2012, l'aérographite était jusqu'alors le matériau le plus léger qui existait. Le micro-treillis de nickel passait derrière lui avec ses 0,9mh/cm3.

aerographitenano.jpg

L'aérographite est de couleur noire (il absorbe presque toute la lumière visible). Sa masse est de seulement 0,2 mg / cm3. Il est composé à 99,9% d'air et constitué d'un réseau de nanotubes de carbone. C'est un matériau hydrophobe (voir photographie) et un très bon conducteur d'électricité. Il est capable de supporter plus de 40 000 fois son poids.
En comparaison, le plomb est plus de 55000 fois plus lourd, le liège 800 fois, le polystyrène 75 fois.

De multiples applications sont déjà envisagées: utilisation dans l'aéronautique, les satellites, la mise au point d'ordinateurs plus légers, de piles au lithium plus compacte, de vêtements étanches...

 

  L'aérogel :

aerogelnano.jpg

Mais on a cherché à faire encore plus léger. Précisément 12% plus léger. Ainsi est né l'aérogel en 2013 : 0,16 mg/cm3.

Son apparence proche d'un hologramme est trompeuse : lorsqu'on le touche, il est solide comme du polystyrène.

Les scientifiques chinois de l'université de Zhejiang l'ont mis au point en partant de l'aérographite pour ensuite le lyophiliser complètement. Selon ces derniers, l'aérogel serait plus adapté pour une production de masse. Il est composé d'air à 99.98%. Les nombreux pores dont il est constitué font entre 1 et 100 nmde diamètre.
Parmi ses nombreuses propriétés : absorber les liquides (plus de 900 fois son poids), elasticité et isolation.

La NASA l'utilise déjà comme isolant thermique. C'est un produit qui est d'ores et déjà disponible sur le marché.

aerogelnano2.jpg

 

Enfin il existe plusieurs formes d'aérogels : les aérogels de silicate, d'oxyde de fer, de polymères organique, de carbone et de graphène.

 

 

 

Liens :

 

Aérographite :

Publication scientifique officielle (12 juin 2012)  ( lire - en anglais).

 

 

Aérogel :

Publication scientifique officiel (18 février 2013) (lire - en anglais)

Site du fabricant d'Aerogel Aspen ( lire - en anglais)

Démonstration (vidéo) par une équipe de l'Université du Wisconsin des capacités d'absorption de l'aérogel à base de cellulose. (lire - en anglais)

 

 

 

 

 

 

 

.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Viotti Philippe - dans Nano - Matériaux
commenter cet article

commentaires