Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Planète Nano - Bienvenue dans un monde Nano, un ''NanoWorld''
  • : Planète Nano - l'actualité en français des nanotechnologies
  • Contact

Recherche

Texte Libre

 


Je ne veux pas croire.
Je veux savoir !

Carl Sagan
Exobiologiste (1934 - 1996)



 

 

7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 05:59

Agencement particulier d’atomes de carbones, les nanotubes de carbone sont actuellement à l’origine de très nombreuses recherches et applications industrielles. De nouvelles applications et propriétés sont sans cesse découvertes et vous pouvez déjà vous procurer des produits fabriqués contenant des nanotubes de carbone.

Mais nos connaissances sont encore insuffisantes quant à leur impact sur l’organisme humain. On sait toutefois qu’ils existent à l’état naturel : les hommes préhistoriques qui maîtrisaient le feu les côtoyaient déjà puisqu’on en trouve une infime quantité dans la suie des foyers.

Sont-ils toxiques ou sans effet pour nous ? Sont-ils éliminés par l’organisme ?

Contrairement à ce que certaines personnes peu informées peuvent penser, les scientifiques ont pleinement conscience de la nécessité de mener à bien les recherches toxicologiques sur les nouveaux nano matériaux. Il y en a déjà de nombreuses en cours pour déterminer leur innocuité ou leurs effets sur nous et notre environnement.

 

Suivre l’évolution des nanotubes
dans un organisme vivant

Le Laboratoire de marquage au 14C du CEA a mis au point une technique de marquage des nanotubes. On a pu suivre leur évolution dans les différents tissus du corps d’un rat en les marquant au carbone 14 (14C), un isotope radioactif du carbone. Cette technique n’altère ni l’état, ni les propriétés des nanotubes rendant les résultats obtenus probants.
Grâce au rayonnement émis par le carbone 14, l’équipe de recherche du CEA a observé la lente élimination naturelle des nanotubes. Désormais, les chercheurs disposent d’un outil qui leur permettra de déterminer ,sur le long terme, si les nanotubes sont totalement éliminés du corps ou s’il en reste une partie qui pourrait éventuellement avoir une incidence sur notre organisme.

Notes :

Nanotubes de carbone :

cet agencement particulier d’atomes de carbones fut mis en lumière en 1991 par le Professeur Iijima.

Ils ont la forme d’un tube creux.
Cette structure est 100 fois plus solide et pèse six fois moins que l’acier.

Ils sont très résistants à la chaleur et font preuve d’une grande conductivité électrique.


Liens :

- Publication scientifique originale :
  Journal of the American Chemical Society (voir article)
- CEA (Commissariat à l’Energie Atomique) (voir site)
- Laboratoire de marquage au 14C du CEA (voir site)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Viotti Philippe - dans Nano - Santé
commenter cet article

commentaires