Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Planète Nano - Bienvenue dans un monde Nano, un ''NanoWorld''
  • : Planète Nano - l'actualité en français des nanotechnologies
  • Contact

Recherche

Texte Libre

 


Je ne veux pas croire.
Je veux savoir !

Carl Sagan
Exobiologiste (1934 - 1996)



 

 

24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 00:38

nanostructure-oxyde-de-zinc.jpg

 

L'industrie utilise de plus en plus de capteurs d'UV. On sauve même des vies avec puisqu'on en place dans des détecteurs d'incendie ou pour le traitement des eaux.
La demande devient de plus en plus importante mais le procédé de fabrication habituel est coûteux et polluant : machines sophistiquées et utilisation de produits chimiques toxiques.

La solution pourrait de l'Université allemande de Kiel où une équipe a mis au point un four spécial dans lequel est "cuit" en une seule passe le capteur d'UV composé de nanostructures d'oxyde de zinc. Ces structures sont directement reliées par ce procédé à la puce électronique : c'est le lien avec l'émetteur qui donnera l'alerte en moins d'une milliseconde lorsque la quantité d'exposition aux UV sera modifiée.
Les avantages sont nombreux, ils sont surtout d'ordre économique car la matière première est abondante et peu coûteuse. De plus, l'impact sur l'environnement est plus faible car seule l'alimentation électrique du four consomme de l'énergie.

 

four-oxyde-de-zinc-Kiel.jpg

 

Images copyright Université de Kiel

 

Liens :

 

Publication de l'université de Kiel (en anglais) (Lire)

 

 

 

.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Viotti Philippe - dans Nano - Matériaux
commenter cet article

commentaires