Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Planète Nano - Bienvenue dans un monde Nano, un ''NanoWorld''
  • : Planète Nano - l'actualité en français des nanotechnologies
  • Contact

Recherche

Texte Libre

 


Je ne veux pas croire.
Je veux savoir !

Carl Sagan
Exobiologiste (1934 - 1996)



 

 

20 mai 2014 2 20 /05 /mai /2014 11:38
Apple et Samsung : à la conquête du graphène

Alors qu'Apple et Samsung seraient, selon le Korea TImes, sur le point de décider de ne plus s'affronter devant la justice, un autre front se profile déjà pour les deux marques concurrentes : les brevets concernant le graphène.

Selon le site Bloomberg, les deux géants vont s'affronter par laboratoires de recherches interposés. Samsung a une très nette longueur d'avance (voire graphique ci-après) et possède actuellement le plus de brevets concernant les applications du graphène (matériau épais d'un seul atome et possédant des caractéristiques qui sont très intéressantes pour l'industrie de l'électronique).

Les constructeurs ont en vue de nouvelles générations d'appareils plus légers, plus solides et plus rapides avec une autonomie accrue. De plus, on devrait rapidement voir arriver les premiers appareils souples et/ou transparents (imaginez un smartphone se déplier pour obtenir une tablette).

En 2011, on comptait plus de 3000 brevets concernant le graphène.
En février 2013, on en comptait déjà plus de 8000 !

Liens :

Article du site Bloomberg (lire - en anglais)

Rapport 2013 du Bureau Anglais de la Propriété Intellectuelle sur les brevets en relation avec le graphene (pdf- en anglais)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Viotti Philippe - dans Actualité Nano
commenter cet article
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 09:39

Le site Techniques de l'Ingénieur propose un annuaire payant (la 3e édition) répertoriant 300 entreprises en relation avec les nanotechnologies en France.
Outre l'annuaire au format ebook que vous pourrez lire sur votre ordinateur, tablette ou smartphone, vous aurez aussi accès à une carte de France interactive pour géolocaliser les entreprises.

Lien :
Site internet Techniques de l'Ingénieur

300 entreprises nano françaises dans un annuaire sur votre smartphone

Partager cet article

Repost 0
Publié par Viotti Philippe - dans Actualité Nano
commenter cet article
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 08:35

L'entreprise nantaise Attonuclei est spécialisée dans la mise au point de "quantum dots fonctionnalisés et adaptés" (des nanostructures tridimensionnelles de semi-conducteurs) ajoutées à des matériaux pour leur apporter de nouvelles propriétés. Certains considèrent les quantum dots (ou "boites quantiques") comme des atomes artificiels.

Selon le dirigeant d'Attonuclei, Han Athalin, il n'y aurait que 4 entreprises dans le monde spécialisées dans ce domaine et c'est la seule firme de ce type en Europe. Bien qu'étant connus depuis les années 80, les quantum dots (terme inventé par Mark Reed) n'ont trouvé que récemment des applications industrielles.

Les recherches menées par Attonuclei permettront de rendre des matériaux usuels plus résistants, durables, solides ou souples.

Des applications se feront dans de multiples domaines :
- électronique grand public (des cristaux liquides pour faire des écrans souples et transparents)
- sécurité (marqueurs invisibles pour authentifier l'originalité de documents sensibles ou des produits - détection rapide pour la recherche de substances dangereuses comme l'Anthrax).
- médecine (Attonuclei prépare la fabrication de nanocapsules pour délivrer des médicaments dans l'organisme).
- protection de l'environnement (Faire en sorte qu'une teinture ou des composants du ciment ne se mixent pas à l'eau et ne disperse pas dans la nature - Exploiter l'énergie solaire - Rendre une peinture durable et résistante aux UV)
- textile (des vêtements qui ne se froissent plus ou aux propriétés antibactériennes).
 

 

Une entreprise nantaise à l'aube d'une nouvelle révolution industrielle

Démarrant en 2004, le projet Attonuclei est issu d'un laboratoire de recherches implanté à l'Université de Nantes. Il a ensuite été décidé que le projet devienne un pendant commercial pour mettre sur le marché les découvertes effectuées en laboratoire.
Attonuclei s'est autofinancée pour se lancer dans la course au développement industriel des quantum dots.
Attonuclei SAS est fondée en 2010. Établie dans des locaux occupant une surface 700 m2 (équipés entre autres de salles blanches) proches de la Faculté de recherche de l'Université de Nantes, la start-up cherche également à rassembler autour d'elle d'autres entreprises prometteuses pour créer un pôle de référence nano en Europe. Elle est membre du Pôle de compétitivité pour l’innovation dans les technologies de production EMC2. Son dirigeant envisage déjà l'entrée en bourse dès 2016.

Liens :

Site de la société Attonuclei (lire - en anglais)


Site de l'Université de Nantes (lire - en français)
Site de l'Institut des Matériaux Jean Rouxel (lire - en français)

Site du pôle de compétitivité EMC2 (lire - en français)

Article sur les quantum dots dans Nature Nanotechnology (lire - en anglais)

Film éducatif sur les Quantum Dots (en anglais - sous titré anglais)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Viotti Philippe - dans Actualité Nano
commenter cet article
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 06:12
Communauté Européenne: Sondage nano et un concours pour les écoles

A l'initiative de la Communauté Européenne et rassemblant 17 partenaires de 11 pays, le site internet nanopinion a été mis en ligne pour suivre l'opinion publique européenne concernant l'essor des nano technologies.
En tant que citoyen européen, vous avez la possibilité de vous exprimer grâce au sondage proposé en ligne par ce site (pas d'inscription nécessaire).
Un panel de questions vous demandera notamment si vous pensez être ou non suffisamment informé sur les nano technologies ou bien si vous pensez que les produits nano doivent être suivis rigoureusement.

Enfin vous pourrez trouver sur le site une section éducative.

Le site internet est notamment parrainé par le journal français "Courrier International" et le journal anglais "The Guardian".


A noter : un concours jusqu'au 15 avril pour les collèges et lycée : une valise éducative sur les nano technologies d'une valeur de 200€ à gagner.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Viotti Philippe - dans Actualité Nano
commenter cet article
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 15:00

Mise à jour du 13 mars 2014 :

Les députés européens ont rejeté le projet de règlement de la Commission européenne. Ils confirment ainsi qu'à partir 10% de particules nano, le produit devra mentionner [nano] sur l'emballage.

 

drapoeurop.jpgA partir du 13 décembre 2014, la réglementation Européenne (règlement INCO n° 1169/2011 ) fera modifier les étiquetages des produits industriels qui devront notamment indiquer la présence de nano particules en apposant le mot nano entre crochets comme ceci : [nano].


L’ article 18, alinéa 3, stipule qu'à compter de la mi-décembre 2014 "tous les ingrédients qui se présentent sous forme de nanomatériaux manufacturés sont indiqués clairement dans la liste des ingrédients. Le nom de l'ingrédient est suivi du mot "nano" entre crochets".


L’alinéa 5 stipule qu’ « afin de réaliser les objectifs du présent règlement, la Commission ajuste et adapte, par voie d’actes délégués en conformité avec l’article 51, la définition des «nanomatériaux manufacturés» visée à l’article 2, paragraphe 2, point t), au progrès scientifique et technique ou aux définitions convenues à un niveau international.


Le 5 février 2014, les députés du Parlement Européen de la commission de l'Environnement, la santé publique et la sécurité alimentaire (ENVI) ont rejeté la proposition de la Commission Européeenne visant à modifier cette réglementation en exemptant certains additifs comme la nanosilice,  déjà utilisés "depuis des décennies" et autorisés qui contiennent déjà des nano particules.

La Commission Européenne a également tenté de changer la qualification pour un ingrédient alimentaire de nano matériau.  Le parlement Européen a suivi les recommandations de l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) qui préconise un taux minimal de 10% en nano particules pour qualifier un ingrédient alimentaire de « nano matériau » : il a rejeté la demande de la Commission qui voulait changer ce seuil minimal à 50%.

 

Liens :

Règlement n° 1169/2011  (PDF - en français).

Questions  et réponses sur l’application du règlement (UE) n° 1169/2011 concernant l’information des consommateurs sur les denrées alimentaires (PDF - en français).

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Viotti Philippe - dans Actualité Nano
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 13:28

essornano.jpgSelon une étude menée par l’agence Lux Research pour la NSF1 (National Science Foundation) et le NNCO (National Nanotechnology Coordination Office), la barre des 3000 milliards de dollars de revenus globaux en 2013 aurait été dépassée par les industriels grâce aux produits issus des nano technologies ou qui en intègrent.


En 2007,  la NSF avait déclaré que les revenus seraient en 2015 de plus de 1000 milliards de dollars.
Plutôt visionnaire, ces chiffres ont donc déjà dépassé l’an dernier les estimations les plus enthousiastes.


1 La NSF est une agence gouvernementale américaine indépendante qui coordonne et supporte une vingtaine de départements et agences pour faire avancer la recherche et le développement des nano technologies.

 

Liens :

Publication sur le site de la NSF (lire - en anglais)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Viotti Philippe - dans Actualité Nano
commenter cet article
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 23:29
Vous désirez en savoir toujours plus sur les nanotechnologies ? Si vous êtes dans la région Grenobloise (ou prêt à faire quelques km), vous pouvez venir voir la présentation au grand public de l'un des grands pôles européens de la recherche nano.
Les 20 et 21 novembre prochains, le Parvis des Sciences du MINATEC (Grenoble) ouvre ses portes. Le 20 aux lycéens et le 21 novembre au grand public. Stands, animations et particules invisibles à l'oeil nu seront au rendez-vous. N'hésitez pas !

Date : 21 novembre 2009 - de 10 à 17h (pour le grand public)
Lieu : Maison MINATEC - Parvis Louis Néel (Grenoble)
Contacts: LARTIGUE Colette, colette.lartigue@grenoble-inp.fr, Tél. 04 56 52 93 24
NOEL Jean-Philippe, jean-philippe.noel@cea.fr, Tél. : 04 38 78 06 58

Liens :
Plaquette de présentation des 2 journées (voir document PDF)
MINATEC Grenoble (voir site)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Viotti Philippe - dans Actualité Nano
commenter cet article
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 22:58

Le CEA-LETI avait décroché le record mondial, en 1999, de la gravure du plus petit transistor (20 nanomètres). Ayant depuis poursuivi ses recherches pour encore améliorer le procédé, le laboratoire de recherche français LETI, appartenant au CEA, a passé un accord de partenariat avec le géant américain IBM. Ils vont travailler durant les 5 prochaines années à la mise au point de techniques industrielles pour « graver » des circuits intégrés et des microprocesseurs. Dans un premier temps l’objectif est fixé à 22 nanomètres puis à 16nm. Les microprocesseurs actuels sont gravés, au plus fin, à 45nm.

Nul doute que ce partenariat est porteur de retombées économiques pour l’Europe puisque le géant américain travaille avec de nombreuses filiales européennes.

Dans le domaine de la recherche sur les nano technologies, la France a pour principal problème d’avoir du mal à faire un pont entre le monde de la recherche fondamentale et celui du monde industriel : espérons que ce type de partenariat puisse changer la donne.

 

A propos du LETI :

Créé en 1967, le Laboratoire d'électronique et de technologie de l'information (LETI) , implanté à Grenoble dispose aujourd’hui de plus de 11.000m2 de salles blanches (salles spécialement aménagées pour limiter au maximum les particules dans l’air) et emploie plus de 1600 personnes. En 2008, le Leti est à l’origine de 750 publications scientifiques et 250 brevets ont été déposés. Enfin, le laboratoire d’appuie sur la structure du Minatec, grand pôle européens des nano technologies.

 

Liens :

LETI (Laboratoire d'électronique et de technologie de l'information) (voir site)
CEA (Commissariat à l'énergie atomique) (voir site)
MINATEC (voir site)

Articles connexes :
Nanoworld : Intel a présenté la première gravure fonctionnelle à 22 nm
(voir article)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Viotti Philippe - dans Actualité Nano
commenter cet article
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 01:10

Origines :
Après avoir créé en 1937, à Paris, le Palais de la Découverte, Jean Perrin est en 1939 à l’origine de la fondation du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), le 19 octobre 1939. Il fut réorganisé à la libération, avec Frédéric Joliot-Curie à sa tête. Avant sa création, la France ne coordonnait pas la recherche scientifique et surtout le métier de « chercheur » n’existait pas : les découvertes étaient faites par de brillants individus éparpillés sur le territoire et employés par l’Etat comme professeurs dans l’enseignement : ils poursuivaient leurs recherches durant leur temps libre.

Le premier brevet déposé par le CNRS n’était autre que le principe du réacteur nucléaire (1er mai 1939 par par Francis Perrin , Frédéric Joliot-Curie, Hans Halban et Lew Kowarski).

 

Aujourd’hui :
Orienté principalement vers la recherche fondamentale, cet organisme public (doté d’un budget de plus de 3,3 milliards d'euros (budget2008) emploie plus de 30.000 personnes (dont plus de 26.000 permanents) dans près de 1100 laboratoires. 284 brevets ont été publiés entre juillet 2007 et juillet 2008. Il est présidé par Catherine Bréchignac  depuis le 11 janvier 2006. Il vient de recruter près de 300 chercheurs.

Il y a 40 sections au CNRS dont deux qui s’intéressent aux nano technologies :
-Section n°8
:  Micro et nano-technologies, électronique, photonique, électromagnétisme, énergie électrique.
-Section n°15 : 
Chimie des matériaux, nanomatériaux et procédés.

On dénombre également une soixantaine d’unites propres de recherche (UPR) dont deux dédiées au nano monde :
- Laboratoire de photonique et de nanostructures, Marcoussis  (UPR 20) (voir site)
- Le CINaM - Centre Interdisciplinaire de Nanoscience (UPR 3118), oriente principalement ses recherches sur les nanomatériaux et leurs propriétés. (voir site)

>> A l’occasion de cet anniversaire, je tenais surtout à rendre hommage à toutes les personnes qui contribuent (et ont contribué) au sein du CNRS, à mieux comprendre chaque jour le monde qui nous entoure.


 

Notes :

Jean Perrin (1870-1942) fut un grand scientifique, à l’origine de nombreuses publications. Il a travaillé sur la vérification de certaines publications d’Einstein et fut celui qui a déterminé le fameux nombre d’Avogadro. Il était également militant à la Ligue des Droits de l’Homme dès sa fondation en 1898. Il reçut le prix Nobel de physique pour ses travaux sur la structure de la matière en 1926.

 

Parmi les noms célèbres rattachés au CNRS, notons :

:: Les Prix Nobel :

- Jean Perrin (fondateur du CNRS – Prix Nobel de physique en 1926)


- Frédéric Joliot-Curie  (Directeur du CNRS en 1944 - Prix Nobel de Physique en 1935).

- Jean Brossel (fut chercheur au CNRS et reçut le prix Nobel de physique en 1966 – médaillé d’or du CNRS en 1984).

- Louis Néel (fut membre du conseil d’administration du CNRS, puis Président de la Commission de physique du CNRS - prix Nobel de physique en 1970).

- Albert Fert (directeur scientifique au sein de l'unité mixte de recherche CNRS/Thales – médaille d’or du CNRS en 2003 – Prix Nobel de physique en 2007).

- Luc Montagnier (entré en 1960 au CNRS – directeur de recherche émérite au CNRS (disctinction) – a identifié le virus du SIDA - Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2008).

- Georges Charpack (était chercheur au CNRS dès 1948 puis Maître de recherche au CNRS en 1959 - Prix Nobel de physique en 1992).

:: et aussi :

- Emile Borel (a participé à la création du CNRS et fut le 1er récipiendaire de la médaille d’or du CNRS pour l’ensemble de son œuvre).

- Haroun Tazieff (vulcanologue - maître puis directeur de recherche au CNRS)

- Pierre Potier (a créé des médicaments anti-cancéreux distribués dans le monde entier)

- Michel Seurat (chercheur et sociologue au CNRS – fut enlevé en 1985 au Liban et co-détenu avec Jean-Paul Kauffmann - assassiné en 1986).

- Pierre Joliot-Curie (Directeur de recherche en 1974)

- Nicole le Douarin (chercheur au puis maître de conférence au CNRS - Directrice de l'Institut d'embryologie du CNRS en 1975 – médaillée d’or du CNRS en 1986).

- Charles De Gaulle (il a donné d’importants moyens aux chercheurs dès 1958), déclarait en 1965 qu’il fallait « laisser ces gens faire leurs gammes, même si cela coûte cher ».

 

Liens :

- Site du CNRS (voir site)

- Historique du CNRS (voir site)

- Laboratoire de photonique et de nanostructures, Marcoussis (voir site)

- Le CINaM - Centre Interdisciplinaire de Nanoscience de Marseille (voir site)

 

A lire :

Histoire du CNRS de 1939 à nos jours, par Denis Guthleben, Éditions Armand Colin, septembre 2009

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Viotti Philippe - dans Actualité Nano
commenter cet article
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 13:57
Le forum international Rusnanotech s'est déroulé du 6 au 8 octobre. Dans sa présentation à la presse, le site officiel revient sur l'évènement en donnant des chiffres impressionnants quant à la fréquentation du salon, confirmant une fois encore la montée en puissance des nano technologies.
Plus de 10.000 participants (scientifiques, hommes d'affaires,...) et presqu'autant de visiteurs sont venus au second Rusnanotech.
Le président Russe Dmitry Medvedev était particulièrement fier d'annoncer que son pays a prévu d'investir plus de 7 milliards d'Euros (318 milliards de roubles)  jusqu'en 2015, les nano technologies devenant un axe prioritaire de recherche et de développement.

Lien : site officiel du forum international Rusnanotech 2009

Partager cet article

Repost 0
Publié par Viotti Philippe - dans Actualité Nano
commenter cet article